La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 2021

pierro

Eau de PâquesEau de Pâques

 

 

Eau de Pâques que je ne cherche pas mais que je trouve au détour de mes pas silencieux!

 

Pierrô

 

 

 

 


 

 

 

 

automne 2023automne 2023

 

 

 

  Cette fin d'automne m'apparaît comme nouvelle saison de peindre.

  La nature n'est pas reflet mais sensation d'un moment n'en finissant pas de s'éteindre... 

 

 

Pierrô

14 février 2024

 

 


 

 

 

 

 

 

Ah que vienne l'hiver!Ah que vienne l'hiver!

 

 

 

     Somptuosité des couleurs  et de la lumière dans l'intimité du soi  bien au-delà du

    vacarme sociétal

 

 

     Pierrô, le 13 février 2024

 


 

 

 

 

 

 

 


 

       

 

 

 

 

en attendant Riopelen attendant Riopel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'hiver s'effondre                              l'hiver s'effondrel'hiver s'effondre

 

 

 

À ma gauche, le gros Pellerin, partie rocheuse fracturée et partie verte assombrie par les couches successives de neige lourde désormais disparues; derrière, un rideau de montagnes bleues marines sur rebord de  nuages ouatés avec filaments à peine éveillés par la lumière matinale; devant, une clarté fluviale ombrée par les Laurentides et confrontée par un rivage herbé  et ravagé par les glaces pesantes de l'hiver 2022.

Seules résistent une banquise en forme d'avion crashé et une bordure de chemin cousu  par un fil de  neige cotonné.

 

Je me demande maintenant si ces impressions seront assez tenaces lorsque viendra l'appel de la toile blanche? Le printemps aura-t-il  pu toutes les  chasser  comme de vulgaires reliquats?

 

Au diable finalement ces questions? Au diable le sacré hiver? Je n'ai pas besoin de faire ces efforts de mémoire car après tout, cette  gueuse saison  saura bien s'infiltrer assez tôt.

 

Profitons plutôt des beaux jours, de sa clarté de pépites d'or et de diamants des couchants et des levants.

 

Pierrô

 

avril 2022

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conjugaison fluviale deuxième

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Assaut automnal Assaut automnal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Forêt enchanteresse

 

 de l'Hiver

 

Tu me donnes

 

richesse harmonique

 

et architecturale

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

           Septembre est mois de joie

           

            Tout amoureux marchant

             sous son faitage feuillé

              se sent respirant

              comme au large

 

             Ses ombres douces 

             portent une lumière rafraichissante

 

              Son choeur de couleurs

              modulent des harmonies

              délicieuses à l'âme

 

               Ses secrets sont discrets

                comme ruisselet

                sous la mousse.

 

 

 

 


 

 

 conjugaison fluviale troisièmeconjugaison fluviale troisième

 

 

 La brume se lève!

 

 


 

 

 

 

 

 

Conjugaison fluviale premièreConjugaison fluviale première

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 Marguerites sauvages sur fond de fleuve apaiséMarguerites sauvages sur fond de fleuve apaisé

 

 

 Une photo prise par une journée de juillet

 

Pierro